https://www.hallfitness.fr/wp-content/uploads/2018/04/logo-banniere.png bandeau-conseil

Conseil

Comment gérer les excès d’un repas festif

Préparez-vous ils arrivent !

Repas de fin d’année : en entreprise, entre amis, ou bien en famille.

Voici quelques conseils pour éviter  la crise de foie et la crise de nerf une fois sur votre balance.

  • Ne vous imposez surtout pas un régime restrictif avant les fêtes ! Et ne sautez pas de repas.

Vous serez, le jour J, en état de frustration et il vous sera impossible de lutter contre l’appel du gras et du sucre.

L’organisme sait particulièrement bien s’adapter aux phénomènes de privation alimentaire. Il va déployer au maximum sa capacité d’absorption des nutriments et récupérer ainsi le maximum de calories lors du prochain repas.

Ces calories seront stockées en prévision de prochaines périodes de « disette » ; car l’organisme jure que l’on ne l’y reprendra pas, et il fait ses réserves !

 

  • Faites un repas équilibré et suffisamment consistant à midi et faites une collation dans l’après-midi.

Ainsi vous n’arriverez pas affamé à votre repas.  Vous ne vous  jetterez pas sur les petits fours au risque de vous couper l’appétit pour la suite.

A savoir quand vous n’avez plus faim, tout ce qui est consommé est stocké par votre organisme. Deux heures avant le repas faites une petite collation avec un fruit (Par exemple : 1 pomme ou 2 kiwis ou 2 mandarines…)

Le maître mot pendant le repas est PLAISIR

Abordez ces repas sans stress, faites-vous plaisir sans culpabiliser !

Faites tout de même attention à la crise de foie

 

  • Pour l’apéro favorisez les bâtonnets de légume ou les toasts de saumon.

Moins calorique et moins bourratif que les petits fours  à base de pâte feuilleté. De plus, ceux-ci sont généralement très salés et altèrent vos papilles gustatives pour la suite du repas. Attention toutefois à ne pas faire tremper vos bâtonnets de légume dans la mayonnaise ou la sauce.

 

  • N’abusez pas de l’alcool.

Si vous avez le choix, privilégiez le vin ou le champagne qui font partie des alcools les moins calorique. Et pour éviter la fameuse gueule de bois le lendemain,  évitez les mélanges et pensez à boire de l’eau tout au long du repas.

 

  • Servez-vous de petite quantité et évitez de vous resservir

Faites honneur aux plats et à la cuisinière (ou au cuisinier) en prenant le temps de déguster, de manger doucement, vous favoriserez une satiété plus précoce. Posez les couverts de temps en temps, faites une pause entre chaque bouchée, soyez attentif au contenu de votre assiette (présentation, odeur, goût, texture, etc.)

 

  • Les légumes et les fruits de mer à volonté

Si vous avez le choix entre féculent et légume, choisissez les légumes. Ils ont un effet coupe faim moindre. Et vous laissera plus de place pour la suite.

Quant aux fruits de mer ils sont remplis de sel minéraux, de vitamines et avec peu de lipide. Ils sont donc à consommer sans scrupule. Attention par contre de ne pas les baigner dans la mayonnaise ou le beurre.

 

Et si vous recevez ?

  • Optez pour une viande maigre comme la pintade ou la caille

 

  • Remplacez la mayonnaise par une sauce au yaourt et fines herbes

 

  • Préférez le pain complet ou aux céréales à la place des blinis et du pain de mie

 

  • Agrémentez vos viandes avec des légumes comme des ballotins d’haricot vert ou une purée de carotte.

 

  • Favorisez la qualité à la quantité.
  • Mangez léger le repas suivant : Petite portion de protéines maigres, légumes, laitage maigre, pas de matière grasse, pas de féculent

 

  • Pensez à bien vous réhydrater et buvez tout au long de la journée. En cas d’indigestion, vous pouvez boire de l’eau pétillante.

 

  • Mangez des légumes, ils favorisent le transit.

 

  • Pensez à bouger. Faites une balade en famille, allez jouer au foot avec vos enfants, accordez-vous une pause pour une séance de sport…

 

  • Oubliez les cures détox et les grosses périodes de jeûne. Favorisez un retour à une alimentation saine et équilibrée.

 

  • Enfin oubliez votre balance ! Faites lui prendre des vacances. Avec un retour à une alimentation équilibrée et régulée, les kilos pris pendant les fêtes disparaîtront très vite, sans même vous avoir démoralisé ou culpabilisé.

Facebook

Instagram

Follow Me on Instagram